Chine

Sanctions américaines : prenons exemple sur la Chine !

Les entreprises françaises se retirent piteusement d’Iran où elles commençaient à réinvestir. Aucune ne veut braver l’ire de l’administration américaine et risquer des sanctions sous forme d’amende ou de bannissement. Les autorités nationales et européennes disent considérer plusieurs options ; elles finissent par avouer qu’elles ne peuvent pas grand-chose. Cruelle illustration d’une Europe bourgeoise et assoupie qui a laissé à d’autres le soin d’être dans l’histoire.

Pourquoi défendre la langue française quand on est une jeune Chinoise ?

J’ai appris le français tardivement, à l’âge de 18 ans, bien après le mandarin**, à 3 ans et l’anglais, à 8 ans. Adolescente, je lisais très peu. C’est seulement quand j’ai maîtrisé le français que je me suis intéressée à la lecture, à la littérature française surtout. J’ai commencé à lire quasi exclusivement en français il y a environ 6-7 ans, ce qui est bien court. Au fond, je sais peu de choses sur la langue et la littérature françaises.

Alors pourquoi me lancer dans une entreprise aussi périlleuse, qui consiste à défendre le français, alors que je ne l’ai connue que depuis très peu et que je ne suis même pas de nationalité française ?

Le modèle chinois, précurseur de la société du futur ?

Un certain nombre de Français sont choqués d'apprendre que la Chine met en place un système de "crédit social". Chaque citoyen dispose d'un capital initial de points qui peut s'éroder ou augmenter suivant le comportement constaté de l'individu dans la société.

Croissance économique et inégalité en Chine hier, aujourd’hui, demain

Le professeur Zuo Xuejin, Président de l’Académie des Sciences Sociales de Shanghaï, a expliqué la stratégie de la Chine sur les inégalités dans le cadre du cycle Ethique et Economie organisé par notre ami Bernard Esambert, à l’Institut de France.  Il a fait appel à la pensée confucéenne pour expliquer que la politique suivie respecte un principe d’équilibre entre la protection des travailleurs et la flexibilité du marché,.

Chine : Renminbi goes global

Le renminbi va faire partie du « panier » constitutif du droit de tirage spécial (DTS), la monnaie de réserve du FMI. Il rejoindra dans moins d’un an quatre autres devises (dollar, euro, sterling, yen) qui toutes remplissent deux conditions : le pays émetteur figure parmi les principaux exportateurs de la planète, sa monnaie est librement utilisable c’est-à-dire qu’elle permet des paiements internationaux et qu’on peut la négocier sur des marchés des changes.

Pages

S'abonner à RSS - Chine