Anne Beaufumé

Journaliste free lance à l'Echo de la Presse et de la Publicité (1984-1985), chargée d'études puis consultante puis directrice associée de la Cofremca (1986-2008), associée fondatrice du cabinet Vision & Talents (depuis 2009), directrice associée de l'institut H20 (2010-2015). Membre du Comité d'orientation de l'ONG Green Cross France et Territoires. Secrétaire du Club depuis 2015.

Articles de cet auteur

Le CESE, incubateur de démocratie participative

Le Conseil Economique Social et Environnemental - CESE, troisième assemblée constitutionnelle française, est peut-être en train de changer le visage de notre « vieille » démocratie sans que beaucoup en prennent pleinement conscience.

Cette institution encore trop méconnue a en effet engagé depuis quelques années un processus susceptible de métamorphoser notre vieille « démocratie représentative, bureaucratique et hiérarchique » évoquée par Alain de Vulpian dans « Eloge de la métamorphose ».

Après le Grand débat ?

Hervé Chaygneaud-Dupuy, spécialiste de l’innovation sociétale et de la prospective, auteur de « Citoyen pour quoi faire ? Construire une démocratie sociétale », paru en 2016, a écrit cet article pour son blog où il livre régulièrement ses observations sur la vie politique française. Ses réflexions et propositions nous semblent particulièrement intéressantes à relayer, en écho avec les réflexions du Club autour de l'enjeu « rénover la démocratie ».

TZCLD, un essai innovant... à transformer !

TZCLD (extraits)

Expérimentée sur le terrain depuis moins de deux ans, l'opération "Territoires zéro chômeur de longue durée" a porté ses premiers fruits[i]. Laurent Grandguillaume et Michel de Virville (président et vice-président de l’association TZCLD, Michel de Virville étant également vice-président du Fonds d'expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée) sont venus raconter leur « aventure » au Club des vigilants le 9 novembre  dernier.

Doit-on se résigner à vivre dans une colonie numérique ?

Extraits de la Matinale

C’est la question que pose Jérôme Bondu, expert en intelligence économique, directeur de la société de conseil Inter-Ligere et auteur de "Maîtrisez internet. Avant qu'internet ne vous maîtrise", qui est intervenu devant le Club le 23 octobre dernier.

Données de santé : nouveau contexte, nouveaux enjeux

Valérie Peugeot / Données de santé : nouveau contexte, nouveaux enjeux (extraits)

« La santé n’échappe pas à la mise en données ». « Alors qu’on pouvait encore il y a quelques années prétendre pouvoir enfermer ces données à double tour dans un puits en y jetant la clef au fond, aujourd’hui elles sont devenues trop nombreuses »  et « les capacités de traitement d’un nombre de plus en plus important de données sont grandissantes. Les attentes croissent elles aussi : on en « demande » de plus en plus aux données de santé ».

Beltrame, héros ou saint ?

Notre ami Hervé Chaygneaud-Dupuy, spécialiste de l’innovation sociétale et de la prospective, auteur de Citoyen pour quoi faire ? Construire une démocratie sociétale, paru en 2016 aux éditions Chronique sociale, a écrit cet article pour son blog où il livre régulièrement ses observations sur la vie politique française. Il nous a paru intéressant de vous faire découvrir son analyse de l’héroïsation médiatique qui a été faite du lieutenant-colonel Beltrame.

La fin de la domination masculine, symptôme de la métamorphose de nos sociétés

Depuis quelques jours paraissent dans les médias de nombreux articles en réaction au « texte des 100 femmes » publié dans le Monde le 9 janvier par un collectif de femmes pour manifester leur opposition « féministe » à l’égard du mouvement #MeToo (en France #BalanceTonPorc), rendu possible par sa véritable propagation sur Twitter.

Pour la ré-invention d'un nouvel humanisme politique

Pour la ré-invention d'un nouvel humanisme politique (extraits)

Par goût et par expérience, Jean-Paul Delevoye est un observateur privilégié des évolutions de fond qui traversent le fonctionnement de notre société.
En 2010, frappé par l’expérience qu’il vivait de médiateur de la République, il était venu au Club des vigilants nous parler de « La République en danger ». Il a depuis été président du Conseil économique, social et environnemental et occupe aujourd’hui la fonction de haut commissaire à la réforme des retraites (après avoir présidé cette année la commission nationale d’investiture aux législatives d’En Marche !). Son intervention et les échanges avec les participants lors de la Matinale du 3 octobre ont mis en lumière la complexité des enjeux nouveaux auxquels notre pays doit faire face et les principales caractéristiques de ce nouvel humanisme politique qu’il appelle de ses vœux pour y répondre.

Edith Cresson et les Ecoles de la 2e chance ou comment contourner les blocages du système français pour faire réussir des jeunes qui ont tout raté

Edith Cresson et les Ecoles de la 2e chance (extraits)

Pour Edith Cresson, « le système éducatif français fonctionne pour ceux qui ont la chance de vivre dans des milieux où on les aide. Il y a une déconnexion des jeunes les moins favorisés du système éducatif. Les enfants sont perdus très jeunes et on ne cherche pas à les aider. Or, quand on ne maîtrise pas les savoir fondamentaux, on n’apprend plus jamais rien ».