Les invités du Club

Quelle Europe pour les nouvelles générations ?

Les pères fondateurs ont construit l’Europe autour d’une idée simple : l’union fait la paix. Aujourd’hui, confrontée aux défis du changement climatique et des développements du numérique, à la défiance des peuples et à la montée des populismes, l’Europe se cherche un projet.

Quelles sont les voies à privilégier pour que les nouvelles générations y adhèrent ?

Nous vous invitons à venir en débattre avec Rayan Nezzar, enseignant à l’université Paris-Dauphine, auteur de "Génération Europe" (Michalon, 2019) et contributeur à "L’opinion européenne en 2018" (Fondapol).

Comment l’Europe pourrait-elle s’imposer face aux Etats-Unis ?

Plus forts à 28 que seuls ? Vraiment ? La souveraineté européenne est-elle une réalité ou un rêve ? L’Europe a été capable d’infliger d’énormes amendes à des entreprises américaines, voire d’empêcher leur fusion. En revanche, quand les Etats-Unis seuls décident de sortir de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran, l’Europe n’arrive pas à rassurer suffisamment ses entreprises pour qu’elles continuent à faire des affaires avec ce pays. Comment mieux nous faire respecter?

Europe : l'adhésion populaire toujours intacte !

Une Europe qui reste le cadre le plus abouti pour la défense des droits et des libertés individuelles, une Europe à laquelle les peuples sont plus attachés qu'on ne le croit, une Europe qui a su se montrer résiliente face aux crises et qui s'est adaptée, une Europe qu'on pourrait facilement rendre plus démocratique et plus efficace dans sa prise de décision, voilà en substance le message que nous a délivré Guillaume Klossa1, lors de son intervention dans une Matinale du Club.

Comment meurent les démocraties

Jean-Claude Hazera vient de publier « Comment meurent les démocraties » chez Odile Jacob, essai historique dans lequel il analyse ce qui s'est passé entre les 2 guerres mondiales en Allemagne, en Italie, en Espagne, en France et aux Etats-Unis. Sauf dans ce dernier cas, la démocratie y a fait place à des régimes fascistes. Pourquoi ? Et quelles sont les leçons à tirer pour comprendre comment meurent les démocraties ?

Sauver le droit d'asile, et après ?

L'Europe semble en train de se fracasser sur la question du droit d'asile, qui en constitue l'une de ses traditions séculaires. Comment agir dès aujourd'hui pour faire en sorte que les anti-Européens de tous bords ne préemptent un débat électoral dont l'issue est sans doute décisive pour l'Europe ?

TZCLD, un essai innovant... à transformer !

TZCLD (extraits)

Expérimentée sur le terrain depuis moins de deux ans, l'opération "Territoires zéro chômeur de longue durée" a porté ses premiers fruits[i]. Laurent Grandguillaume et Michel de Virville (président et vice-président de l’association TZCLD, Michel de Virville étant également vice-président du Fonds d'expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée) sont venus raconter leur « aventure » au Club des vigilants le 9 novembre  dernier.

Doit-on se résigner à vivre dans une colonie numérique ?

Extraits de la Matinale

C’est la question que pose Jérôme Bondu, expert en intelligence économique, directeur de la société de conseil Inter-Ligere et auteur de "Maîtrisez internet. Avant qu'internet ne vous maîtrise", qui est intervenu devant le Club le 23 octobre dernier.

L'Homme, un animal comme les autres ?

Au cours d’une Matinale de haut niveau le philosophe Etienne Bimbenet a partagé avec nous son étonnement et ses analyses face au succès des thèses animalistes. Que nous arrive-t-il ? Pourquoi nous complaisons-nous autant devant cet effacement de la frontière entre l’homme et l’animal ? Sommes-nous vraiment séparés d’eux par « une différence de degré et non de nature » comme le disait Darwin ? Faut-il se rendre à l’évidence d’une seule « petite » différence biologique et admettre que « l’homme est un animal particulier, au même titre que les autres » ?

Intégration des immigrés: prenons les leçons de l'Histoire

« Enfermer les gens dans leur culture, dans leur civilisation, en disant : ils sont ainsi pour toujours et à jamais, c'est une erreur au regard de l'Histoire ».

C'est la conclusion de François Héran, démographe, titulaire de la chaire « Migrations et Sociétés » du Collège de France, que le Club des Vigilants avait invité à venir dialoguer le 26 juin dernier.

Cet expert de l'immigration commence par rappeler quelques chiffres-clés, indispensables pour comprendre les enjeux :

Pages