Stéphanie Nassif-Veillon

Onglets principaux

Portrait de Stéphanie Nassif-Veillon

De formation scientifique, Stéphanie Nassif Veillon a travaillé durant 10 ans dans un cabinet d’étude spécialisé dans le domaine de l’environnement en région parisienne, en tant que chargée de projet dans le cadre d’aménagements paysagers départementaux.

En 2010, elle décide de se consacrer à l’écriture, véritable passion. Elle s’installe au Liban pour raisons familiales et retranscrit dans ses ouvrages son expérience de la double-culture. Elle est l’auteur de plusieurs romans et essais, dont Le silence des cultures, une réflexion sur le dialogue difficile entre Occident et Orient.

Parallèlement, elle fonde un centre culturel au nord du Liban, La Maison de la Culture, proposant aux enfants libanais des activités culturelles en langue française, en partenariat avec les institutions locales (ex : Institut français) : ciné-culture, éveil-lecture, atelier d’expression orale, séances d’entraînement au Delf (diplôme d’étude en langue française).

Chercheuse indépendante, elle mobilise tous les atouts de sa formation scientifique (ingénieur des Eaux et Forêts) et de sa vocation littéraire (écrivaine) pour réfléchir aux différents enjeux de ce monde en devenir, tant d’un point de vue social, qu’économique, politique ou environnemental.

Articles de cet auteur

Le libéralisme actuel est-il antilibéral ?

De premier abord, la question a de quoi choquer. Comment oser qualifier d’antilibéral un système économique qui s’est imposé dans le monde entier comme une référence universelle, prônant la libre concurrence et la dérégulation des marchés financiers, en un mot libérant totalement l’économie...