Valorisons par un concours les initiatives de terrain en faveur de l’intégration

Deuxième proposition du Club après son Manifeste sur l’insuffisante intégration de certains descendants d’immigrants. Réagissez. Commentez. Troisième proposition bientôt : Échangeons nos collèges et nos lycées !

Un concours permettrait de mettre en valeur, mais aussi de mieux connaître et de faire mieux se connaître entre eux tous ceux qui agissent déjà concrètement, sur le terrain, pour que les descendants d’immigrés ne restent pas des immigrés pour toujours.

Le Club des Vigilants se propose de porter ce projet en s’appuyant sur des partenaires et sponsors.

La vidéo tiendra une place centrale dans le processus de candidature et de mise en valeur des lauréats. Vidéos d’associations pour présenter leur action, vidéos de jeunes présentant leur parcours, vidéos de « graines de jeunes » présentant leurs projets constitueront un embryon de Télé-intégration.

Le Club des Vigilants est conscient que parmi les intentions généreuses se cachent des ambitions moins avouables. Un des défis du concours sera de faire le tri.

Share

Commentaires

Je trouve cette idée de concours excellente. Mais je pense que ce concours ne devrait pas seulement concerner des initiatives portées par ceux qui, sur le terrain, agissent pour l'intégration ou des "projets" allant dans ce sens. Il serait intéressant aussi de croiser ce projet de concours avec votre autre proposition sur les contre-discours. En effet, ce serait une bonne idée que ce concours puisse également soutenir (par exemple dans une seconde action) des initiatives culturelles, médiatiques, artistiques, littéraires, cinématographiques, issues de la société civile (et non de l'Etat) s'emparant des éléments de contre-discours existants, ou de contre-images, ou même en inventant dans le but de sensibiliser le public.

Merci pour cette proposition complémentaire. L'objectif de ce concours serait bien sûr de faire connaître les actions menées sur le terrain par différentes associations, mais également de mettre en avant des parcours de réussite ou des projets de "graines de jeunes" pouvant servir de motivation ou de modèles. Faut-il pour autant s'inscrire dans une logique de contre discours, ou plutôt mettre en valeur des potentiels qui parleront d'eux-mêmes ...

En fait le mot de "contre-discours" n'est peut-être pas bien choisi... Car mettre en avant des modèles positifs (ce que les spécialistes des luttes anti-discriminations appellent des "rôles modèles"), ça, c'est un vrai "contre-discours" ! Sans besoin d'argumenter...comme dans un discours.

Ajouter un commentaire