Union Européenne

Negative interest rate, the silent revolution

Baisse des taux

Recently the German minister for finance Wolfgang Schaüble has criticized the European Central Bank: “the policy of zero interest rates is an attack on the savings of millions of Germans who have put their money in savings accounts or life insurance”. He implies this is to blame for the rise of the euro-sceptic “Alternative for Germany” Party. Concretely, the minister takes aim at the ECB’s zero reference rate and negative deposit rate (-0,4%). The Central Bank has chosen this policy of negative rates.

La Hongrie, les réfugiés, l’Europe : une question de principe

La Hongrie, les réfugiés, l’Europe : une question de principe (extraits)

Pourquoi la Hongrie se refuse-t-elle à participer au système de répartition des réfugiés entre les pays européens conçu par la Commission Européenne ?
Reçu le 17 mai 2016 au cours d’une Matinale du Club des Vigilants, l’ambassadeur de Hongrie en France, Georges Károlyi, a longuement expliqué la position de son gouvernement qui a été très commentée et critiquée en Europe.

La Russie en Ukraine et en Syrie ou qui manipule qui ?

L'action que mène la Russie en Syrie n'est pas destinée à infliger une leçon quelconque aux occidentaux, mais tout simplement à défendre les intérêts russes dans cette région du monde. Notamment assurer la pérennité de sa principale base navale qui contribue au maintien de son influence en Méditerranée, mais aussi détruire l'Etat islamique avant que son idéologie mortifère n'irrigue les populations musulmanes de Russie. La différence avec les États-Unis et leurs alliés c'est que la Russie défend ses intérêts avec beaucoup plus d'efficacité et de pragmatisme.

Salah Abdeslam : Riinisation, Breivikisation ou repentir ?

Salah Abdeslam

L'arrestation vivant de Salah Abdeslam le 18 mars pose quantité de questions sur la manière dont il sera traité par la justice et sur ce que sera sa propre attitude. Il est le seul survivant connu par la police des terroristes responsables des attentats du 13 novembre. Le long processus judiciaire qui commence ouvre sans doute un nouveau chapitre dans l'évolution du traitement des crimes en Europe, chapitre qui mettra à nouveau en évidence le recul de la loi du Talion.

Jerôme Cazes critique la nouvelle réglementation des assureurs

Depuis la dernière crise financière de nombreuses réglementations ont vu le jour. Elles sont destinées, en principe, à mesurer et limiter les risques pris par les banquiers et les assureurs. Jérôme Cazes, ancien Président du Club des Vigilants et ancien assureur crédit (COFACE) est très sévère à l’égard de Solvabilité 2, la nouvelle réglementation qui s’impose aux assureurs depuis le 1er janvier.

Alexandre Orlov : Ce que veulent nos amis russes

La Russie est une très grande amie de la France. La Russie est un pays pacifique, mais c’est aussi un pays « fort » qu’il ne faut pas menacer ou provoquer. Tels ont été les deux axes principaux des échanges passionnants entre Alexandre Orlov, Ambassadeur de Russie en France, et les membres et amis du Club des Vigilants, mercredi 9 décembre au cours d’une Matinale du club. Echanges où il fut évidemment beaucoup question de la Syrie, de la Turquie et du Proche-Orient.

Pas de panique sur la Turquie, mais…

La Turquie d’Erdogan, représentée par le Premier ministre Ahmet Davutoglu (photo), a eu droit à un « sommet », dimanche 29 novembre à Bruxelles. La chancelière allemande en visite en Turquie il y a peu avait déjà évoqué la reprise de négociations sur l’adhésion de la Turquie, ce qui avait motivé les interrogations d’un Vigilant (voir alerte du 12 novembre « Quelle mouche a piqué Angela Merkel ? »).

Pour un FBI européen

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"6773","attributes":{"class":"media-image wp-image-6413 alignleft","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"151","height":"151","alt":"images"}}]]La mauvaise coordination entre services de police et de renseignement européens est stigmatisée depuis le 13 novembre, comme lors de chaque attentat. On va, c’est certain, accroître cette coordination dans le futur.

Quelle mouche a donc piqué Angela Merkel à propos de la Turquie ?

La Turquie est candidate à intégrer l’UE depuis près de 30 ans (même si les négociations officielles n’ont débuté qu’il y a 10 ans) ! J’ai longtemps été partisan de cette adhésion. Mon idée était qu’une Turquie solidement amarrée à l’Europe serait un facteur de développement économique pour nous tous et, surtout, un trait d’union, donc un facteur de paix, avec un monde musulman en pleine ébullition.

Pages

S'abonner à RSS - Union Européenne