Connaissez-vous la comptabilité carbone généralisée ?

Non, vous ne la connaissez sans doute pas parce qu’elle n’existe pas encore. Mais il faut qu’elle se généralise rapidement. Le Club des Vigilants soutient l’initiative résumée dans cette tribune publiée récemment dans les pages idées du quotidien Les Echos. Le premier signataire en est Jérôme Cazes, ancien président du Club, qui a lancé depuis le « lobby de l’intérêt collectif » R ! ou Réconcilions-nous (incubateur de l'initiative "Carbones sur factures") dont Le Club des Vigilants est partenaire depuis son lancement..

Connaître précisément, rapidement et sans trop d’effort le contenu carbone de chaque produit ou service permettra à chaque acheteur d’orienter son achat en fonction de ce critère qualitatif, comme le suggère la tribune. Il permettra aussi de donner un prix plus précis au carbone émis, non seulement au niveau de l’entreprise et des ses droits à émettre mais au niveau de chaque produit et service. Or, mettre un prix sur l’émission de carbone est le moyen le plus puissant d’inciter consommateurs et entreprises à baisser le contenu carbone de leur consommation et de leurs produits.