Le confinement, une opportunité pour rester Vigilants

A l’attention de tous les membres et ami(e)s du Club des vigilants.

« Nous sommes en guerre », c’est la déclaration qu’aucun de nous n’aurait pensé entendre. Une guerre sanitaire est une guerre comme une autre : la population est menacée, l’économie ne peut plus fonctionner, personne n’est vraiment préparé, les citoyens sont contrôlés, l’équilibre monétaire est changé, le basculement dans la pauvreté devient brutal, la science est sommée d’avancer, last but not least magnifiques solidarités et basses vilénies nous rappellent l’ambigüe nature de l’Homme poussé hors de sa zone de confort.

Cette guerre aura ses propres caractéristiques mais comme toutes les autres elle sera le catalyseur de changements profonds dont les signaux faibles étaient visibles dans la période précédente. Car la principale caractéristique d’une guerre se trouve dans les mutations auxquelles elle aboutit. Tout le monde a en tête la profonde régénération de pacte social français et de l’organisation internationale qui suivirent la deuxième guerre mondiale. La violence guerrière du précédent conflit changea à jamais certains caractères anthropologiques qu’un art nouveau exprima radicalement, la guerre de 1870 trancha le conflit institutionnel issu de la Révolution, etc., etc.

La période actuelle est féconde en réflexions de toutes natures et nous sommes nombreux à être frappés par la qualité de certains débats et contributions. C’est aussi un temps propice à la lecture, à l’écriture et à la réflexion collégiale. En relisant la raison d’être du Club on est frappé par sa pertinence et par son utilité : comprendre les enjeux, éclairer les décisions, valoriser des expériences innovantes. Grâce à vous le Club est resté fidèle à la vision de son fondateur Marc Ullmann qui aimait à citer Pasteur : « il faut se dépêcher d’être utile ». Plus que jamais nous devons poursuivre cette ambition.

Dès que cela sera possible, nous reprendrons les Matinales et les groupes de travail (qui continuent d’avancer) pourront de nouveau se réunir. Dans l’immédiat, vous pouvez lire ou relire les alertes, posts et autres articles sur le site des Vigilants —un moteur de recherche permet de naviguer dans les centaines de textes disponibles — et voir ou revoir les vidéos des Matinales sur notre chaîne YouTube. Démocratie participative et réinventée, croissance faible, poids du local, nature de la masse monétaire, rôle des élites, inégalités, revenu de base universel, nouveaux modèles urbains, géopolitique de l’Europe et de la Chine, organisation du système de santé, algorithmes, éthique et IA, etc. : le riche contenu du Club aide à s’orienter pour comprendre les origines de la crise actuelle et réfléchir aux prochaines étapes.

Sur notre chaîne YouTube vous trouverez également en exclusivité les cinéportraits que la réalisatrice Rina Sherman a consacré à deux personnalités éminentes du Club des vigilants : Jacques Blamont et Bernard Esambert. L’action sœur du rêve (J. Blamont) et Une vie presque normale (B. Esambert) sont des témoignages exceptionnels sur l’aventure industrielle et spatiale du 20e siècle et des réflexions profondes, parfois intimes, sur le sens de l’action.

Au nom de bureau je vous souhaite de vivre au mieux cette période de confinement.

Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers.

Très amicalement et à bientôt.

Philippe BOIS

Share

Ajouter un commentaire