Ethique

Le cardinal Barbarin aux patrons : « Méfiez-vous de vous-mêmes »

Economie, liberté, égalité, fraternité. À partir de ces quatre mots, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, primat des Gaules, a décliné, lundi 12 décembre, ses réponses aux questions qui lui étaient posées dans le cadre du cycle de conférences  « Ethique et économie » organisées par Bernard Esambert, ancien Président du Club des Vigilants.

 

Eric Alt et les lanceurs d’alertes, nouveaux amis de la démocratie

Eric Alt et les lanceurs d’alertes, nouveaux amis de la démocratie

Il va sans doute falloir s’y habituer. Les lanceurs d’alerte s’imposent doucement dans le paysage judiciaire et politique français et européen. Ils ont en tout cas des défenseurs convaincus comme Eric Alt,  magistrat,  Vice-président de l’association Anticor (1500 membres), qui était l’invité du club des Vigilants pour une Matinale  le 27 septembre 2016. Parmi les cinq axes de réflexion du club figurent en effet la nécessité de remettre l’éthique au centre du libéralisme et celle de revivifier la démocratie.

Pour diminuer l’avidité des dirigeants, changeons ce qui les rend heureux

Le grand patron indien Narayana Murthy propose une idée forte pour diminuer les rémunérations scandaleuses des dirigeants d’entreprise et les inégalités qu’elles donnent en spectacle. Il faut modifier ce qui, dans leur esprit, les rend heureux, leur attire le respect et la considération de leur entourage. Aujourd’hui c’est trop exclusivement l’argent.

G. Giraud : la malédiction du Club de Rome va s’accomplir, sauf…

Le Club de Rome a été très célèbre dans les années 70 du XXe siècle lorsqu’il publia son rapport catastrophiste sur Les limites de la croissance. Gaël Giraud est un brillant économiste qui intervenait le 1er juin dans le cadre du cycle de conférences sur l’éthique du libéralisme organisé par notre ami Bernard Esambert. Gaël Giraud est économiste en chef de l’Agence Française de Développement et… jésuite.

Jérôme Cazes : Le danger d’un krach bancaire reste entier

La finance de marché est largement aussi hypertrophiée qu’en 2008 ; l’endettement est considérable; malgré toutes les nouvelles régulations les grosses banques peuvent toujours sauter quand le système se grippera. Et ce jour là on fera à nouveau appel aux contribuables et déposants que nous sommes tous.

Michel Camdessus et l’éthique du libéralisme : il faut commencer à l’école

Michel Camdessus

L’ancien gouverneur de la Banque de France, puis directeur général du Fonds Monétaire international, était l’orateur du cycle sur l’éthique du libéralisme organisé par notre ami Bernard Esambert, le 7 mars. Il a commencé par une   introduction étonnamment optimiste.

Les « recommandations » de Tirole

Que faire pour rendre les marchés plus surs et moins immoraux ? Si on suit Tirole il vaut mieux réguler que compter sur l’honnêteté des agents économiques et l’effet des codes d’éthique. Il faut donc poursuivre sans relâche les travaux d’assainissement du fonctionnement des marchés financiers aux Etats-unis, au Royaume-Uni , dans l’Union Européenne, et dans les pays émergents. D’après sa conférence et ses réponses aux questions posées on peut pointer trois domaines d’action en particulier :

Jean Tirole croit-il à une possible éthique de la finance ?

Le dernier économiste français à avoir reçu ce qu'on appelle le "Nobel d’économie"  s’exprimait le 11 janvier à l’Institut dans le cadre du cycle Ethique et Economie organisé par notre ami Bernard Esambert. L’objectif final de cette entreprise étant d’aboutir à un nouveau texte qui puisse servir de cadre de conduite à tous ceux qui ont des responsabilités économiques, texte qui serait signé par un collectif de personnalités spirituelles et intellectuelles.

Ethique et finance : les trois mensonges des "trente euphoriques"

Plusieurs membres du Club des Vigilants ont assisté à la conférence de Paul Dembinski à l’Académie des Sciences Morales et Politiques, le 14 décembre 2015. Elle fait partie d’un cycle organisé par notre ami et ancien Président Bernard Esambert dans le cadre de la fondation Ethique et Economie. L’objectif final est d’aboutir à un «un projet commun  pour une éthique applicable à l’économie libérale ». Projet que soutien le Club.

Pages

S'abonner à RSS - Ethique