Petit Observatoire du Long terme

Onglets principaux

Articles de cet auteur

Carton Rouge aux partenaires sociaux

La marche des Français témoignait d’une volonté de vivre ensemble dans le partage de valeurs communes. C’était l’occasion d’une prise de conscience collective. Les partenaires sociaux étaient réunis pour un round de négociations. L’urgence de s’attaquer à un mal destructeur de notre solidarité, le chômage des jeunes, aurait pu constituer un objectif partagé.

Que croyez-vous qu’il arriva ? Quinze jours pour rien. La protection des représentants syndicaux fut au cœur des débats et ceux-ci furent stériles.

Carton rouge : Ecomouv ou l’histoire d’un gâchis

A l’occasion du Grenelle de l’environnement, il est décidé, par une large majorité de participants à cette réunion, d’instaurer une taxe sur la circulation des poids lourds. La base juridique de la nouvelle taxe a été établie par deux articles des lois de Finances de 2007 et 2009. La mise en œuvre de cette taxe est confiée, en octobre 2011, à un consortium privé dans le cadre d’un partenariat public-privé, à la suite d’un appel d’offres ouvert.

Carton vert pour les élections tunisiennes, un exemple de voie démocratique pour ses voisins !

elections_tunisie2014Inspiratrice du printemps arabe, en 2011, après la période agitée qui s’en est suivie, la Tunisie se distingue à nouveau par l’organisation réussie d’un scrutin démocratique pour l’élection du nouveau parlement.

Carton rouge à la grève d’Air France

PilotesAprès deux semaines de grève suivie  par plus de la moitié  des pilotes,  la direction d’Air France  abandonne le projet Low Cost Transavia Europe. Malgré  cette décision, cette grève qui est la plus longue dans l’histoire d’Air France est reconduite. Son coût pour la société  est de 15 à 20 millions d’euro par jour.

Carton vert à la prévention à long terme des risques liés à l’érosion côtière

Trait-de-CoteAujourd’hui, 24 % du littoral métropolitain recule du fait de l’érosion côtière … A toute chose malheur est bon, la tempête Xynthia de 2010 a sans doute permis de vraiment prendre conscience de la nécessité de « revoir la maîtrise de l’urbanisation dans les zones soumises à des risques littoraux ».