Les invités du Club

Georges Károlyi

Ambassadeur de Hongrie en France, à l'histoire et au parcours personnels particulièrement riches, où s’entremêlent étroitement la France et la Hongrie, Georges Károlyi viendra, le 17 mai prochain, nous expliquer et débattre avec nous de la route que prend la Hongrie au sein d'une Europe en crise

Marc de Basquiat

Ingénieur et économiste, fondateur de l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence , Marc de Basquiat est venu débattre avec nous, le 12 avril dernier, de sa proposition d'un revenu universel d'existence

Ehab Badawy

Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte, Ehab Badawy est venu échanger avec nous, le 30 mars dernier, sur sa vision de l’Egypte, le pays qui ne doit pas s'écrouler

Tahar Ben Jelloun

Poète, écrivain fécond, membre de l’Académie Goncourt, Tahar Ben Jelloun est venu, le 2 mars dernier, débattre avec nous sur les perspectives d'un Islam paisible et tolérant.

Catégories

Archives

De son adhésion à l’UE à sa gestion de la crise des migrants, quelle route prend la Hongrie ?

Non classé Aucun commentaire

Georges KarolyiAmbassadeur de Hongrie en France, Georges Károlyi a une histoire et un parcours personnels particulièrement riches, où s’entremêlent étroitement la France (ses études, l’essentiel de sa vie professionnelle, sa mère dessinatrice de mode pour la maison Hermès) et la Hongrie (une famille ancienne et illustre ayant eu d’importantes responsabilités politiques).

Le Club l’a invité, le mardi 17 mai prochain, pour nous aider à comprendre la politique très controversée de son pays et en débattre avec nous.
Nous lui demanderons comment il perçoit l’avenir du « projet » européen face aux défis de l’afflux des réfugiés, d’une crise financière qui n’en finit pas, d’une croissance économique atone, des tensions entre l’Europe du nord et l’Europe méditerranéenne, du retour à la défense des intérêts nationaux… Lire la suite…

Intérêts négatifs, la révolution silencieuse.

article du blog, Economie, Société 1 commentaire

UnknownLe ministre allemand des finances a violemment pris à parti la BCE : « la politique des taux d’intérêt nuls est une attaque contre la fortune de millions d’Allemands qui ont placé leur argent sur des comptes d’épargne ou en assurance vie ». Il lui impute la responsabilité de la montée du parti eurosceptique Alternative pour l’Allemagne. Concrètement, le ministre vise le taux directeur nul et le taux de dépôt négatif (-0,4%) de la BCE. Cette politique de taux négatifs est voulue par la banque centrale. En pénalisant leurs dépôts elle pousse les banques commerciales à les recycler sous forme de crédits favorables à la croissance ; une pression directe en forme de « prêtez ou perdez ». Lire la suite…

Pour Pascal Lamy, l’éthique de la globalisation passe par la connaissance des autres

Economie, éthique, Mondialisation 1 commentaire

Pascal LamyL’ancien Directeur de l’OMC était l’orateur du cycle sur l’éthique du libéralisme de la Fondation Ethique et Economie, co-fondée par Bernard Esambert.

Pascal Lamy rappelle les 2 approches principales qui régissent la question des relations internationales : l’approche westphalienne qui défend l’idée de relations entre Etats souverains ayant chacun leur éthique (« cujus regio, ejus religio ») et conduit à juxtaposer de la façon la moins mauvaise possible ces éthiques nationales, et l’approche cosmopolitique selon laquelle il y aurait une « morale universelle ».

En pratique, le droit international s’appuie sur une somme de principes et de procédures, parfois sous-tendues par un système de valeurs (ex. la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme). Lire la suite…

Le revenu de base universel, une solution d’avenir ?

article du blog, Economie, France, L'invité du Cub, Société, Vie du Club 2 commentaires

Marc de BasquiatOui, c’en est peut-être bien une, mais ce dispositif, simple dans son principe, est, comme souvent, compliqué à mettre en œuvre. En tout cas cette grande et vieille utopie est désormais à prendre au sérieux. Voilà à peu près ce qu’on serait tenté de répondre à la question posée après avoir entendu, le 12 avril au Club des Vigilants, Marc de Basquiat et Wolfgang Michalski.

L’invité est Président de l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence, elle-même membre du Mouvement Français pour un Revenu de Base. Ingénieur de formation et de métier, il a fait une thèse d’économie sur les questions de redistribution sociale. Notre ami Wolfgang est administrateur et membre fondateur du Club des Vigilants. Il est surtout économiste et avait étudié la question quand il était Directeur du Programme de l’OCDE sur l’Avenir (1990-2005). Il a accepté de se replonger dans le dossier pour les Vigilants. Lire la suite…

Carton rouge à l’indifférence aux massacres des chrétiens d’Orient

article du blog, Asie, carton rouge, Monde, Religions, Terrorisme 1 commentaire

imagesL’ampleur de l’attentat de Lahore au Pakistan, le jour de Pâques, contre des chrétiens d’Orient, qui a fait 72 morts et 340 blessés, dans une indifférence quasi-générale, est inquiétante. Le Service minimum des Etats et des gouvernements a été assuré dans des communiqués automatiques et sans aucun affect. Lire la suite…

Jérôme Cazes : Le danger d’un krach bancaire reste entier

article du blog, Economie, éthique, Finance, Liens recommandés 2 commentaires

Capture d’écran 2016-04-09 à 09.38.24La finance de marché est largement aussi hypertrophiée qu’en 2008 ; l’endettement est considérable; malgré toutes les nouvelles régulations les grosses banques peuvent toujours sauter quand le système se grippera. Et ce jour là on fera à nouveau appel aux contribuables et déposants que nous sommes tous. Résumées en peu de mots voici quelques une des idées développées par notre ami Jérôme Cazes, ancien président du Club, en compagnie de Philippe Béchade, président des Econoclastes, dans un entretien vidéo que l’on peut voir sur Thinkerview, la chaine de notre ami Bertrand Calinou. Lire la suite…

L’Egypte, le pays qui ne doit pas s’écrouler

article du blog, Géopolitique, L'invité du Cub, Monde arabe, Moyen Orient Aucun commentaire

Ehab BadawySi l’Egypte devait « s’écrouler », « imaginez les dégâts ». L’Egypte c’est 90 millions d’habitants, 120 millions très bientôt. Deux ou trois pays voisins suivraient immédiatement. Ce passage de l’intervention de l’Ambassadeur d’Egypte devant le Club des Vigilants le 30 mars était sans doute le moment clé de ces riches échanges avec Ehab Badawy, proche du Président Sissi dont il a été le porte-parole. Lire la suite…

La Russie en Ukraine et en Syrie ou qui manipule qui ?

article du blog, Russie, Union Européenne 1 commentaire

UnknownL’action que mène la Russie en Syrie n’est pas destinée à infliger une leçon quelconque aux occidentaux, mais tout simplement à défendre les intérêts russes dans cette région du monde. Notamment assurer la pérennité de sa principale base navale qui contribue au maintien de son influence en Méditerranée, mais aussi détruire l’Etat islamique avant que son idéologie mortifère n’irrigue les populations musulmanes de Russie.

La différence avec les États-Unis et leurs alliés c’est que la Russie défend ses intérêts avec beaucoup plus d’efficacité et de pragmatisme. Lire la suite…

Syria : Putin’s real lesson to the West

article du blog, Géopolitique, Russie, USA Aucun commentaire

Unknown-1Several days ago Putin caused surprise by announcing the retreat of Russian ground troops in Syria. He left commentators perplexed and divided. Sceptics saw a move to further destabilise and admirers saw the beauty of Russian gamesmanship. Since then, Russia has led the diplomatic charge in Geneva and taken part in the highly mediatised liberation of Palmyre. Should we be sceptical or acknowledging of Moscow’s Syrian chapter?  Lire la suite…

Syrie: la vraie leçon de Poutine aux Occidentaux

article du blog, Géopolitique, Russie, USA 1 commentaire

Unknown-1Il y a quelques jours Poutine a créé la surprise en annonçant le retrait du corps expéditionnaire russe en Syrie laissant les commentateurs perplexes et divisés. Les sceptiques ont vu une manœuvre pour déstabiliser davantage tandis que les admirateurs louaient la beauté du jeu russe. Depuis la Russie mène le bal diplomatique à Genève et ce weekend elle a pris part à la libération très médiatique de Palmyre. Doit-on se montrer sceptique ou enthousiaste face cette séquence syrienne de Moscou? Lire la suite…

« Articles précédents