Vie du Club

Henry Hermand : "L'ambition n'est pas un rêve"

C’est ainsi qu’Henry Hermand, soutien du Club depuis sa création et qui en fut le président à la mort de Marc Ullmann, son ami, pour permettre de poursuivre son «  œuvre », avait intitulé son livre autobiographique paru en 2010.

Quelques jours après sa disparition, nous vous livrons ici les principaux extraits d‘un article écrit à cet occasion par Eric Noblecourt dans le Monde du 13 février 2010 et qui nous semblent bien refléter  l’homme exceptionnel qu’il fut et que nous avons eu la chance de côtoyer.

Jerôme Cazes critique la nouvelle réglementation des assureurs

Depuis la dernière crise financière de nombreuses réglementations ont vu le jour. Elles sont destinées, en principe, à mesurer et limiter les risques pris par les banquiers et les assureurs. Jérôme Cazes, ancien Président du Club des Vigilants et ancien assureur crédit (COFACE) est très sévère à l’égard de Solvabilité 2, la nouvelle réglementation qui s’impose aux assureurs depuis le 1er janvier.

Pour Jacques Andréani

J’ai connu Jacques Andréani avec le groupe de travail du club sur les Etats-Unis. Ce furent deux années de travail convivial et stimulant, agrémenté par un humour parfois corrosif qui était une facette de sa lucidité. Notre travail a bénéficié de sa profonde sympathie pour la culture américaine et de sa connaissance de l’administration.

Jacques Andréani nous a quittés

Le Club des Vigilants a la tristesse d’apprendre le décès de Jacques Andréani, Ambassadeur de France, membre du Conseil d’Administration du Club des Vigilants. Jacques a succombé à une attaque samedi 25 juillet pendant ses vacances au bord de la mer en famille, à Pornic. Les funérailles seront organisées ce vendredi 31 juillet 2015 à 10.30 à l'Eglise de Saint Germain des Prés, à Paris.

Le Club des Vigilants rend hommage à Christophe de Margerie

Beaucoup de choses ont été dites à l’occasion de la disparition tragique de Christophe de Margerie. Au Club nous nous souvenons de sa fidélité au Club et à Marc Ullmann son fondateur. Son soutien ne s’est jamais démenti, financier, amical, intellectuel. Jamais il n’a interféré avec les positions du Club, pas toujours en ligne avec les siennes, loin de là.

Mes 50 Années avec Marc Ullmann

OptimismeMarc m’a une fois dit une chose qui à l’époque m’a un peu choqué par sa franchise et sa nature simpliste - qu’il s’intéressait plus aux idées qu’aux hommes. Quoi que ce propos ne fasse pas justice à la complexité de ce personnage profondément humaniste, après réflexion j’ai du admettre qu’il abritait une part de vérité.

Pages

S'abonner à RSS - Vie du Club