Biologie

Un allèle du bonheur … discriminatoire

Intrigués par le fait que, étude après étude, les femmes se disaient majoritairement plus heureuses que les hommes, des généticiens de l'université de Floride du Sud ont fini par découvrir un allèle - on appelle allèles les différentes versions d'un même

Micmac autour des cellules souches

070714-CellulesSouches.jpgLes recherches sur les cellules souches apparaissent comme le nouvel eldorado thérapeutique et... accessoirement financier. Aujourd’hui, les plus avancées concernent les cellules souches adultes. Elles sont les seules qui aient fait, avec des succès divers, l’objet d’essais thérapeutiques sur l’homme.

Neuropharmacologie : perspectives de modification des comportements

060821-cerveau.jpgLe cerveau est considéré, dans nos sociétés, comme le siège de la pensée. Depuis Descartes, la pensée est considérée par certains comme dissociée du corps. C’est pourquoi on a beaucoup de mal à voir dans le cerveau un organe comme les autres. On a encore plus de mal à admettre que le cerveau, comme tout autre organe, le foie ou le cœur par exemple, puisse être malade.

L’ADN : infaillible... mais à manier avec précaution

ADN.jpgLes tests ADN sont réputés infaillibles pour confondre les méchants. En scénarisant des histoires où le criminel laisse sur la scène de son forfait un mégot ramassé à l’aveugle dans la rue, les auteurs de polars ont été les premiers à mettre le doigt sur les effets pervers de la toute puissance de la preuve par l’ADN et à attirer l’attention sur les erreurs judiciaires qui peuvent en découler.

Du fonctionnement du cerveau à la prise de décision

Image-cerveau.jpgNous émergeons d’un siècle qui vénérait la pensée formelle et négligeait l’émotion. Un siècle où la raison était érigée en totem. C’est elle qui nous a permis de découvrir les propriétés fondamentales de la matière, de transplanter le cœur d’une poitrine vers une autre ou d’accéder à la Lune, muse préférée des poètes, et demain peut-être à Mars.

Science sans conscience…

Les petits-déjeuners du Club nous ont offert récemment deux approches radicalement différentes de la médecine et de la biologie. En novembre 2005 le Professeur Derenne, personnage haut en couleurs, a fait un très brillant exposé sur le thème : "Ils ont tué Hippocrate". Il dénonçait certaines dérives actuelles de la politique de santé et le comportement de nombre de ses collègues qui n'agissent plus en médecins mais en techniciens, oubliant que les patients sont des êtres humains.

Faim, OGM et bonne conscience

OGM.jpgLes adversaires des OGM, en particulier en Europe, mettent en doute leur innocuité sur la santé humaine et animale, s’inquiètent de la contamination des cultures sans OGM et, s’alarment des atteintes qu’elles porteraient à la biodiversité. Ils s’insurgent aussi contre le sort qui sera réservé aux paysans dans le monde, en particulier dans les pays pauvres.

Cherche père biologique sur le Net

Agé de 15 ans, un adolescent, né d’une fécondation à partir du sperme d’un donneur anonyme, avait une obsession : trouver la moindre parcelle d’information qui l’aiderait à retrouver son père biologique. Nourri à l’Internet, comme tous les jeunes de sa génération, ses talents de limier l’amène à un site commercial qui gère une immense base de données génétique destiné à aider les gens dans leurs recherches généalogiques. Il leur envoie un échantillon d’ADN. Et là, bingo !

Pages

S'abonner à RSS - Biologie