Energie

Changement climatique : l’effet d’entraînement par l’exemple est irréversible

Changement climatique : l’effet d’entraînement par l’exemple est irréversible

Claude Henry, invité de la Matinale du Club le 8 novembre, est précis : nous pouvons encore émettre 700 Md de tonnes de CO² dans et l’atmosphère. Au-delà, la hausse de la température sera, irréversiblement, supérieure à 2° et dévastatrice. La plus grande partie des réserves (3000 Md de tonnes) doivent rester là où elles sont. Au rythme actuel des émissions, c’est une vingtaine d’années  qui nous restent. Ça va vite, le temps est compté. Dans certaines parties du globe, la physique a parlé : la désertification est là, il faudra la technologie pour les garder vivables.

Carton vert à deux accords sur l'énergie qui marquent deux progrès.

-Le premier est l'accord des pays du G7 (réunis début juin en Bavière) sur la décarbonisation de l'économie mondiale. Après l'accord il y a 5 ans sur l'objectif (ne pas dépasser les 2 degrés) il y a un accord sur un "comment" : une baisse des rejets de CO2 de 40 à 70% d'ici 2050 par rapport à 2010. -Quels moyens pour y arriver ?

Françoise Thom : Pourquoi la Russie lui fait peur

« L’état russe, comme l’état soviétique avant lui, n’est au fond qu’une gigantesque armée qui s’appuie sur une gigantesque police et sur un appareil de propagande tentaculaire. En face de cet état-garnison rassemblé autour de son chef se trouve une Europe minée de l’intérieur, démoralisée, divisée, affaiblie par la crise, handicapée par la relative médiocrité de sa classe politique, inconsciente même du danger dans lequel elle se trouve».

Le Club des Vigilants rend hommage à Christophe de Margerie

Beaucoup de choses ont été dites à l’occasion de la disparition tragique de Christophe de Margerie. Au Club nous nous souvenons de sa fidélité au Club et à Marc Ullmann son fondateur. Son soutien ne s’est jamais démenti, financier, amical, intellectuel. Jamais il n’a interféré avec les positions du Club, pas toujours en ligne avec les siennes, loin de là.

Ukraine/Russie : Je te tiens, tu me tiens par le gazoduc

GAZA lire et écouter le ballet des commentaires sur les éventuelles sanctions contre la Russie et les éventuelles représailles de la Russie contre nous on croirait assister à un échange de tennis. On ne sait plus très bien qui serait le plus ennuyé de l’interruption des livraisons de gaz. Eux ou nous ?

Allemagne : gaz de schiste vs nucléaire

Mix-AllemandOn loue à raison comme une vertu démocratique la sortie du nucléaire décidée par l’Allemagne puisque 70 % de la population est pour. On loue aussi le volontarisme allemand qui fait que, d’ores et déjà, 25 % du mix énergétique allemand provient des renouvelables.

Pages

S'abonner à RSS - Energie