Politique

Et s’il n’y avait qu’un seul tour !

Les stratégies se font et se défont à l’aune des réalités. Quand la vision n’est pas là, quand l’intérêt personnel dépasse l’intérêt général, alors le champ des possibles s’ouvre et l’impensable devient réalisable. Les gauches se déchirent et la droite démontre au quotidien son incapacité à se...

Une transition financière pour la planète, vite !

Il y a trop de finance, comme il y a trop de carbone ; et il nous faut une transition financière, équivalente de la transition énergétique. Les citoyens doivent faire pression pour ramener vers l’intérêt général les grandes banques, gangrenées par la finance de marché. Ces banques sont perçues...

La France a-t-elle enfin basculé dans le réalisme ?

La première place surprise de François Fillon au premier tour de la primaire de la droite et du centre traduit une évolution essentielle de l'électorat. Tout d'abord, le taux de participation a dépassé tous les pronostics : plus de quatre millions de votants, là où Thierry Solère, l'organisateur, n...

La lente agonie de la démocratie représentative

Montée en puissance ... et agonie des démocraties libérales représentatives Une montée en puissance jusqu’au XXème siècle La démocratie a fini par triompher dans notre pays au moment de la Révolution française, même si en 1789 c’était sous une forme que nous aurions du mal à reconnaître aujourd’hui...

Le profil idéal des prochains ministres

A l’exception des fronts, de Macron à Fillon, les programmes économiques proposent tous des réformes plus ou moins libérales : diminution de la part de l’état dans le PIB, baisse de la fiscalité d’entreprise, assouplissement du code du travail, réduction drastique du nombre de normes… L’objectif...

Michel Rocard : la vision d’un homme d’Etat nourri par ses convictions

Michel Rocard était intervenu au Club des Vigilants en février 2010 pour parler de l’élimination des armes nucléaires, combat qu’il avait fait sien , en tant que membre de la commission Canberra notamment. On était à la veille de la conférence quinquennale du Traité de Non-Prolifération (TNP) et...

Epargne et investissement : la solution est politique

La barre des 10 000 milliards de dollars de dettes publiques qui s’échangent à des taux négatifs a été franchie. En termes de causes les choses semblent assez simples : cette épargne est mal rémunérée faute de trouver des investissements créateurs de valeur ajoutée . La BCE s’emploie pourtant à...

Le Brexit non juridiquement valable ?

Stupeur et tristesse envahissent l'Angleterre après le réferendum sur le Brexit, surtout chez la grande majorité des jeunes, qui avaient voté pour le "remain". Mais au fond, le résultat de cette consultation populaire a-t-il force de loi ? Beaucoup d'esprits lucides et avisés se rendent compte que...

Le Brexit, une chance historique pour l’Union européenne ?

Nos amis britanniques s'apprêtent à voter pour ou contre le maintien de leur pays dans l'Union européenne. La dynamique de la campagne semble indiquer que la sortie de cette Union a le vent en poupe. Certes le Brexit fait peser un risque économique (d'ailleurs plus fort, semble-t-il, pour nos amis...

La politique au sens fort - Pour un choc de recomposition (suite).

Il y a aujourd’hui trois raisons pour réformer le marché du travail . C’est une condition pour que les mesures non conventionnelles de la BCE fonctionnent. Mario Draghi, le Président de la Banque centrale, le répète à l’envi, l’abondance de liquidités se transforme en crédits créateurs de...

Pages