France

Veut-on vraiment s’attaquer au chômage ? Il faut mieux partager le travail.

Le principal fléau social dans notre société riche est le chômage. L'Etat y use sa crédibilité : chacun ayant maintenant compris que les entrepreneurs créent l’emploi, l’Etat invoque une croissance qui ne reviendra pas (voir les travaux du groupe du Club sur la croissance zéro) ou multiplie les aides plus ou moins aveugles aux entreprises. Du coup, tout le monde de l'entreprise essaie d’attirer ces aides en argumentant sur sa contribution à l'emploi !

J-M Borello : Comment rester solidaires lorsque l'argent public se fait rare

JM BorelloLa France d’aujourd’hui est une grosse machine à exclure forcée à dépenser beaucoup d’argent pour essayer d’inclure ceux qu’elle a elle-même exclus. Cette idée a été exprimée par Jean-Marc Borello le 18 juin au cours d’une Matinale du Club des Vigilants.

Qui a peur de la déflation ?

Nous voilà à présent 15 ans après le lancement de l’Euro et 7 ans après le début de la crise de 2008 et il n’est pas un français qui ne prennent un instant au sérieux le risque de déflation tel que présenté par les médias et les gouvernants. Qui le pourrait ? Avec le passage du Franc à l’Euro, nous venons en effet de vivre une période d’inflation galopante où les prix des biens communs et des services, quels qu’ils soient, ont tous été au minimum multipliés par 8 et quand je dis 8, cela représente bien 800% d’augmentation par rapport aux prix d’origines.

Loi renseignement : que peut-on craindre ?

La loi renseignement crée un cadre pour l’action des services de renseignement en France. Mais c’est un cadre flou, donc trop permissif pour la police et dangereux pour les libertés. C’est l’idée générale qui se dégage des critiques présentées par les principaux opposants (Ligue des droits de l’homme, Quadrature du net etc…) le 1er juin, à la veille de l’examen du texte au Sénat, au cours d’une conférence de presse où étaient représentées de multiples organisations. 

François de Closets : « La France est engagée dans un scénario inexorable, sauf si..."

« La France à quitte ou double » (Fayard, 2015), tel est le titre du dernier ouvrage de François de Closets, vieil ami du Club, venu dialoguer lors d’une Matinale qui s’est tenue le 28 mai dernier. On ne présente plus François de Closets, journaliste de presse écrite et de télévision, éditorialiste, écrivain fécond (il a publié plus de 20 essais, dont la plupart sont des best-sellers) qui s’est beaucoup intéressé à la science, à l’économie, à la société française.

Pourquoi la France ne protège pas vraiment l'Ukraine

Passés les articles d’usage (fin des combat, retrait des armes lourdes, échanges des personnes retenues illégalement, etc.) les accords de Minsk II entérinent une partition de fait de l’Ukraine. Ils prévoient, au plus tard fin 2015, une réforme constitutionnelle avec comme élément clé, une décentralisation compte tenu des spécificités de certains arrondissements, les régions de Donetsk et de Louhansk notamment, disent les accords avec une précision lourde de sens.

Climat : Carton vert à l’engagement de trente métropoles européennes

A l’approche de la tenue à Paris en fin d’année de la COP21 (Conférence pour le Climat), il semble que les choses commencent à bouger… Et que les prises de conscience de l’enjeu que représente pour l’avenir la lutte contre le réchauffement climatique poussent enfin à des actions concrètes. Ainsi, trente villes européennes (parmi lesquelles Lisbonne, Berlin, Amsterdam, Rome, Dublin ou Lyon) affirment dans une déclaration commune signée en mars leur volonté de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici à 2030 (objectif identique à celui fixé au niveau de l’UE).

Soutient des élèves en difficulté ? Carton rouge à la centralisation de l’Education Nationale

logo_men_2014Un rapport de la Cour des Comptes publié le 4 mars dernier porte sur « le suivi individualisé des élèves » dans l’enseignement scolaire. Il pointe du doigt les trop nombreuses et souvent non pertinentes initiatives successives prises pour mettre en place dans notre pays des systèmes de soutien aux élèves en difficulté.

Pages

S'abonner à RSS - France