Ce qu’est le Club

Autruche ressortant la tête du sable

Raison d’être du Club

Le Club des Vigilants a été fondé en 1999 par l’éditorialiste et essayiste Marc Ullmann (1930-2014) avec Bernard Esambert,

Le Club a été créé à partir de l’idée qu’il faut « se dépêcher d’être utile » (Louis Pasteur), qu’il faut apprendre à déceler les signaux importants pour le long terme et que, « si personne ne peut prédire l’avenir, quiconque s’enferme dans une spécialité est pratiquement sûr de se tromper » (Marc Ullmann).
Issus du monde économique, politique, social, artistique ou scientifique, les Vigilants estiment avoir des devoirs à l’égard du monde et de la société dans laquelle ils vivent. Au premier rang, le devoir d’agir maintenant, car « c’est maintenant qu’il faut prendre les routes du mieux pour éviter celles du pire. Chaque jour et partout, des initiatives sont amorcées, des tournants sont pris, des enchaînements se créent. Ainsi, le long terme se construit-il sans que l’on en ait conscience » (Marc Ullmann)

Le Club des Vigilants veut, par son influence, contribuer à une adaptation de la société, aussi harmonieuse que possible, aux transformations profondes dont les causes sont, notamment, quatre évolutions majeures qui se fragmentent en conséquences multiples : la mondialisation, les flux migratoires, la digitalisation et le changement climatique. La société sera de toute façon transformée, mais de son degré de préparation et de consensus dépendra sa réussite dans le monde de demain. Il n’y a pas de « fin de l’histoire ». L’évolution vers une démocratie et un libéralisme apaisés est une hypothèse, il en existe d’autres moins favorables ; les enjeux sont considérables.

Le Club se fixe comme objectifs d’aider à la compréhension des enjeux, notamment ceux qui sont liés aux évolutions des mentalités et modes de vie. Il cherche à développer et promouvoir des solutions innovantes et de long terme ainsi que des expériences réussies, celles des jeunes générations en particulier. Il se veut un vecteur de changement en exerçant une influence auprès des décideurs, des relais d’opinion et de façon plus large des forces vives.

Valeurs du Club

Indépendance (vis-à-vis des pouvoirs économiques, politiques et religieux) : le Club ne se fait le porte-parole d’aucune organisation ; ses membres peuvent s’exprimer librement à titre individuel dans les supports de communication du Club (débats, blog, Vigilances, …) ; le Club, en tant que tel, émet des alertes et recommandations lorsqu’elles sont suffisamment consensuelles et qu’elles servent l’intérêt général.

Optimisme / humanisme : les membres du Club portent un regard constructif sur l’avenir ; ils ont confiance en la capacité de l’homme à faire face aux défis qui se présentent à lui ; ils sont, en toute occasion, soucieux de l’intérêt général et placent l’homme et les valeurs humaines au dessus de tout.

Diversité (des points de vue, des sujets, des membres) : les membres du Club ont pour point commun de venir d’horizons professionnels très diversifiés et valorisent cette diversité. Ils se respectent mutuellement et respectent toutes les opinions, pour autant qu’elles ne prônent l’exclusion de quiconque ; ils acceptent le débat, loyal et de bonne foi.

Ambition du Club

Faire du Club un référent pour les décideurs (économiques, politiques,…) en termes de réflexions/alertes sur les enjeux du futur de notre société et des solutions à y apporter.

Influence du Club

Elle s’exerce d’abord via les Vigilants eux-mêmes. Tous sont actifs, producteurs d’alertes potentiels, ambassadeurs du Club et de ses idées. Par la diversité des engagements et des activités de chacun, le Club fonctionne comme une sorte de nœud de réseaux d’où repartent (via les réseaux sociaux entre autres) les idées mûries en commun.

L’influence s’exerce aussi par la diffusion plus formelle des recommandations du Club : les Vigilants produisent des textes conclusifs, originaux, voire des prises de position, s’écartant de la doxa ambiante ou du politiquement correct avec l’ambition d’attirer l’attention des médias et des décideurs.

Règles et ligne éditoriales

Les règles éditoriales du Club sont une mise en pratique de ses valeurs : indépendance, optimisme et humanisme, diversité. Le Club privilégie les contenus « positifs », qui développent des propositions et des analyses qui tendent à l’objectivité. Le Club est un agrégateur de contenus. Au-delà de sa propre production, il se donne pour mission de découvrir et faire partager les contenus préparés par d’autres (y compris les travaux issus de la recherche universitaire, souvent trop peu utilisés par les décideurs publics). Le Club publie des articles d’experts et de non-experts, la qualité prime. Il encourage le décloisonnement et refuse d’aborder les problèmes à travers des spécialités uniques.

Share